L’institution du congé paternité en France, créée pour compléter le système du congé de maternité,  permet au père d’un enfant de s’absenter de son travail pour une période de 11 à 18 jours calendriers.

Ce congé peut être pris dans les quatre mois suivant la naissance de l’enfant ou de son arrivée dans le foyer de ses parents adoptifs. Le père doit avertir son employeur au moins un mois avant la date à laquelle il souhaite commencer sa période de congé.

Cette possibilité est ouverte à tout homme salarié, peu importe le type de son contrat de travail (CDD ou CDI) ou bien son ancienneté au sein de l’entreprise. L’accès à ce type de congé ne dépend pas non plus de la situation familiale du père, qu’il soit marié ou non avec la mère, ou qu’il ait ou non quelque lien formel que cela soit avec elle, dés qu’il peut montrer évidence de sa reconnaissance de paternité.

Les 11 à 18 jours de congé de paternité s’ajoutent aux trois jours de congé de naissance auquel le père a droit. Ces deux congés peuvent être pris séparément, mais le congé de paternité lui-même ne peut être pris qu’en une seule fois. Il s’agit de 11 jours calendriers dans le cas de la naissance d’un enfant, et de 18 jours dans le cas de naissances multiples.

Il est à noter que dans la période du congé paternité les jours fériés et les weekends sont aussi compris. Le contrat de travail du père est suspendu pendant la durée de son congé de paternité, et il peut réclamer une indemnité auprès de la Sécurité sociale.

Et si je suis devenu père en adoptant un enfant?

Non seulement le père biologique peut bénéficier du congé paternité. L’adoption d’un enfant donne également droit à un congé de paternité de la même durée. Dans ce cas aussi, le père adoptif doit prendre le congé dans un délai de quatre mois après l’arrivée de l’enfant adopté au foyer des nouveaux parents. L’adoption de plus d’un enfant à la fois donne droit à la période de congé de 18 jours calendriers, exactement comme pour la naissance d’un enfant.

Comment demander un congé de paternité ?

Il vous suffit d’avertir l’employeur du père au moins un mois avant la date souhaitée du début du congé. Pour bénéficier des indemnités journalières pendant le congé paternité, le père doit contacter la Sécurité sociale et produire une évidence de la naissance de l’enfant ou de l’arrivée de l’enfant adopté au foyer.